Le régime DASH (Dietary Approch to Stopping Hypertension) ou régime contre l’hypertension en français est LE régime alimentaire à la mode outre Atlantique. Créé par l’Institut national de la santé des États-Unis, il a pour vocation principale de prévenir et réduire l’hypertension artérielle et facilite également la perte de poids. Cela fait désormais 8 ans que le magazine américain U.S News & World Report le classe « meilleur régime au monde ». Il est grand temps d’en savoir davantage sur ce régime alimentaire qui fait tant parler de lui.

 

En quoi consiste le régime DASH ?

Le régime DASH allie une alimentation équilibrée, pauvre en mauvais gras et en sucres raffinés, à un mode de vie sain où le tabagisme et l’alcool sont prohibés tout en privilégiant une activité physique régulière. Le régime DASH permet d’atteindre et garder son poids de forme en évitant le fameux yoyo. Enfin, le risque de carence semble très limité puisque l’ensemble des nutriments nécessaires sont présents dans ce régime.

 

Que mange-t-on dans un régime DASH ?

Voici les aliments recommandés par le régime DASH :

  • Fruits : 4 à 5 portions par jour (une portion = 75 g)
  • Légumes : 4 à 5 portions par jour (une portion = 75 g)
  • Céréales complètes : 6 à 8 portions par jour (une portion = 100 g pour le riz ou les pâtes et 35 g pour le pain)
  • Produits laitiers pauvres en matière grasse : 2 à 3 portions par jour (une portion = 230 g)
  • Viandes maigres : 3 à 6 portions (une portion = 50 g)
  • Oléagineux : 3 à 5 portions par semaine (une portion = une cuillère à soupe)
  • Matières grasses : 2 à 3 cuillères d’huile ou 15 g de beurre par jour
  • Sel : limité à 4 à 6 g par jour

ATTENTION, ces recommandations évoluent en fonction du profil de chaque individu :

  • Pour une personne en surpoids : 1600 calories par jour
  • Pour une personne modérément active : 2000 calories par jour
  • Pour une personne très sportive : 2600 calories par jour

 

Le régime DASH est-il le régime idéal ?

En faisant la part belle aux fibres et en limitant le sucre et le sel, il permet de se réapproprier les bases d’une bonne alimentation. Néanmoins, il faut être vigilant quant à son apport en oméga 3 et 6 puisque les matières grasses sont très (trop) limitées.
Par ailleurs, il peut être particulièrement difficile à suivre pour les personnes qui apprécient le sucré et parfois manquer de saveur.

Le plaisir gustatif doit rester présent. A ce titre, il est important de s’autoriser quelques écarts pour ne pas ressentir de frustration. Il reste toutefois un régime très intéressant dont il est peut-être souhaitable de s’inspirer.

0
Tapez votre recherche, puis cliquez sur entrée.